Jeune Pousse du Fruit Mûre (3)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babe

Jeune Pousse du Fruit Mûre (3)Convoqué au bureau de ma patronne Debbie un lundi matin. Je discute alors un peu avec elle pour finalement me faire proposer d’aller dormir à son domicile durant toute la semaine. Son conjoint absent ne voulant rester seule. Acceptant son offre sachant très bien que c’était une faveur d’exception fait de sa part. Fort probable qu’elle était au courant de mes frasques avec Brigitte, Sylvie et Alexia. Debbie était une belle blonde aux cheveux courts de 52 ans avec des courbes. De ma grandeur mesurant 5 pieds 6 pouces. Avec une poitrine de grosseur moyenne et de belles grosses fesses rondes. Une femme de caractère qui tenait les reines de son entreprise avec une main de fer. Voyageant avec elle sur le chemin du retour. La madame était très cordiale et posée…Debbie – On va juste discuter…Puis je vais te préparer des bons repas…Rien de trop compliqué…Juste pour passer le temps ensemble…La dame qui du lundi au vendredi m’avait préparée successivement du homard accompagné d’asperge et de pâtes au beurre. Des boulettes de boeuf avec une sauce rouge et des pommes de terre pilées. Du flétan avec de la chair de crabe, du bacon, une sauce à l’orange et de la vermicelle de riz. Des huîtres avec une salade césar puis des sandwichs aux oeufs cuits à la coque. Debbie qui en soirée portait toujours une légère camisole et un short d’été bien court assez sexy. La pointe de ses seins dressée et les formes de ses lèvres vaginales bien apparentes sous le tissu. Nos conversations se terminaient habituellement au salon assis sur le divan devant le téléviseur. Écoutant successivement au court des jours les films Jurassic Park 3, Star Wars IX – L’Ascension de Skywalker, Affaires Internes avec Tony Leung, Beauté Américaine puis Incendies de Denis Villeneuve. Dormant seul sur ce même divan en fin de soirée. La madame qui apparaissait toujours de sa chambre deux heures plus tard. Dans mon champ de vision en petite tenue en direction de la salle de bain. Le premier jour ne portant qu’une petite culotte pour me dévoiler sa belle poitrine ronde dans la pénombre. Complètement nue le lendemain apercevant son gros fessier canlı bahis şirketleri un instant. Aux deux jours suivant elle ne portait que sa camisole légère sans sous-vêtement. Puis complètement nue à nouveau le vendredi. Fait à noter qu’elle prenait toujours sa douche dans sa chambre au matin. Moi dans celle de la salle de bain…Debbie – Demain…On aura notre samedi puis notre dimanche complètement libre…Çà te dirait une partie de pêche à la rivière au saumon…Moi – Ok Deb…C’est comme vous voulez…Mais je n’ai pas de permis…Et je ne sais pas pêcher…Debbie – C’est juste pour m’assister…Çà ne sera pas trop long…Disons que les prises sont assez fréquente à l’endroit où je vais…Réalisant que mes cinq jours de travail étaient à présent terminées. Que Brigitte, Sylvie et Alexia ne m’avait que brièvement adressé la parole durant toute cette durée d’absence. Collant par moment leurs corps contre mes flancs ou bien y allant de brèves caresses de mes épaules. Les trois dames discutant autour d’une table à la ferme…Alexia – Il ne l’a toujours pas fourrée…Brigitte – Elle doit juste le faire languir pour se la faire mettre bien durement au moment venu…Sylvie – Elle est plutôt discrète habituellement avec les employés…Brigitte – Je crois que c’est son âge qui l’attire…Et aussi son apparence…Avez vous vus les derniers spider-man…Alexia – Oui…C’est vrai qu’il fait penser un peu physique à Tom Holland…Il est tellement mignon…Sylvie – Je suis sûre qu’elle doit avoir hâte de le dominer…La vieille cochonne…Parcourant quelques kilomètres en direction de notre destination prévue. J’étais à la rivière à observer Debbie pêcher seule tôt le matin. Il y faisait quand même froid en cette journée de la mi-septembre. Ma patronne attrapant finalement une grosse prise après trois quarts d’heure d’attente. En m’indiquant de bien venir l’aider à tirer son offrande hors de l’eau…Debbie – Enlèves tes souliers…Viens contre mon dos en mettant tes pieds dans l’eau…Mets tes mains sur ma poitrine pour me retenir…Moi – Sur ta poitrine…???…Debbie – Allez…C’est la meilleur façon de faire…C’est une canlı kaçak iddaa grosse prise en passant…Moi – Alors ok…Appuyant mon corps contre le siens avec mes mains sur ses seins. Je pouvais entendre la madame gémir pendant qu’elle tirait sur sa perche pour ramener le gros poisson sur la terre ferme. Y allant de quelques Aaaahhhh…Ouiiiiiiiiii… Eeeeehhh…Eeeeeehhhhh…Allez viens mon petit…Viens viens…Allez…Viens voir maman…Avec ma tige inévitablement dressée contre le fessier de celle ci. La chaleur corporel de Debbie avait aisément décuplée…Allez viens…Viens…Après une bataille de 10 minutes. Le lourd poisson de 21 livres sortant finalement de l’eau…Debbie – Tu peux cesser de me retenir…Voici notre repas du jour…Allez…On rentre…Arrivés chez elle pour à nouveau discuter et préparer notre repas du soir. Dégustant chacun nos darnes de saumon laquées cuites au four accompagné d’asperges et de choucroute au kimchi. Je ne connaissais pas totalement les intentions de la madame jusqu’à présent. Mais j’avais vraiment hâte de savoir quand j’allais pouvoir la fourrer. Notre repas finalement terminé. Voilà que ma patronne se décide enfin…Debbie – Il n’y aura pas de film pour ce soir…T’as déjà vu une femme enlever sa brassière en portant toujours son t-shirt…Moi – Non…Debbie – T’aimerais le voir…Moi – Ok…Si vous voulez…Debout en direction du salon. Debbie enlève alors sa brassière en la passant par une manche de son t-shirt de football des Tigers de Memphis. Pour ensuite relever son vêtement et palper sa poitrine de ses mains. L’enlever complètement et me signifier que je pouvais maintenant venir lui lécher la chatte si je le voulais. Abaissant son pantalon corsaire blanc puis sa petite culotte vers le sol. Pour ainsi venir goûter la vulve mouillée de ma patronne en chaleur. Gémissant un peu en caressant ma chevelure châtaine. Elle me propose de venir à sa chambre pour finalement nous accoupler…Debbie – Assis toi sur l’appuie pieds…Je vais venir te chevaucher en appuyant mes mains vers l’arrière sur une chaise… Puis Je vais apposer mes talons sur le bureau devant…Laisse toi canlı kaçak bahis faire…La madame qui dans une position inhabituelle faisait aller son bassin sur ma tige dressée. Naturellement qu’à son âge elle savait s’y faire. Tergiversant vers une autre position compliquée sur son lit cinq minutes plus tard. Celle de la brouette Debbie entourant ses jambes autour de mes hanches. Tout comme la première où la vitesse n’était pas de mise. Ma queue frétillait dans vagin mouillé à souhait. Pour ensuite me chevaucher debout en subissant sa forte étreinte. Éjaculant finalement en saccade dans sa vulve. Où un mélange de cyprine et de semence coulaient vers le plancher. La dame me propose alors d’aller nous doucher ensemble. Tout en me signifiant qu’elle voulait aussi se faire voir entrain de se raser les jambes puis tailler une parti du pubis.Observant la madame se raser puis tailler sa toison pour ensuite nous doucher ensemble. Y allant d’un deuxième assouvissement pour ainsi commencer avec un 69. Puis me faire frotter sa fente au visage d’un rythme rapide et soutenu. Avec ses deux mains appuyées sur le mur devant. Debbie m’avait laissée carte blanche envers la suite des choses. Fourrant en levrette ma patronne au début. Pour ensuite y aller d’un classique missionnaire en agrippant ses mains sur mon fessier. Puis d’une position de l’enclume avec ses deux jambes appuyées sur mes épaules. Debbie s’exprimait de plusieurs Comme dans American Beauty…Comme dans American Beauty…Aaaaahhhh…Aaaaaahhhh… Ouiiiiiiiiiiiiiii…Baisant la madame comme un forcené durant une bonne parti de la nuit. Brûlant toutes mes énergies à vouloir la satisfaire. Mon tisonnier ne pouvait plus se passer de sa braise. Elle me chevauchait à présent telle une louve en chaleur. Avec son lit grinçant sous les impacts d’un rythme soutenu.Au fil des jours Debbie m’avait donné une légère augmentation. Et m’avait fixé des rendez-vous chez elle aussitôt son mari parti. Baisant quelques fois rapidement la madame dans son bureau. Elle m’avait proposée de le faire en trio avec sa secrétaire qui nous avait entendu forniquer auparavant. Grosse et d’une beauté très moyenne. Seulement pour acheter son silence. On avaient décidés de le faire une première fois sous une tente en forêt. Debbie m’avait permit de sodomiser son accompagnatrice. Une voluptueuse célibataire qui n’avait pas eu de relation sexuelle depuis si longtemps.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

ADD YOUR COMMENT

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kartal escort didim escort tuzla escort adapazarı escort adapazarı escort escort ankara seks hikayeleri izmir partner escort kartal escort konyaaltı escort antep escort kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort adana escort