week end à la mer

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

week end à la merIl y a quelques années, un dimanche soir, je suis attablé dans un bar en compagnie d’un collègue de boulot et sa copine, lui est plus jeune que moi d’une paire d’année, elle, a 19 ans, petite, brune,assez jolie qui répond au prénom d’Anne marie mais qu’il appelle minou, elle est vraiment pétillante et surtout bien balancée cette petite! ce soir elle est vêtue d’une jupe blanche dont la transparence laisse deviner une culotte apparemment type brésilienne tendue sur ses jolies petites fesses, en haut un top à bretelle gris laisse parfois entrevoir une belle paire de seins libre de tout soutif, la conversation est à bâtons rompus, un peu de tout, voiture, boulot, sorties etc etc………mes yeux se posent souvent sur cette nana, vraiment un plaisir de la regarder, puis on en vient à parler du week end suivant et je déclare que comme la paye sera arrivée, je vais sûrement descendre à la mer et la conversation reprend jusqu’au moment ou j’annonce que je change de crémerie et vais rejoindre des potes dans un autre bar de la ville….on se dit au revoir et je vais vers mon auto garée en face du bar, je m’installe prêt a demarrer, la voilà qui arrive et tape à la vitre- Fred, Fred tu as oublié tes clopes et agite le paquet dans sa main droiteJe descend la vitre en question, elle me rend le paquet et s’accoude à la portière- Tu vas vraiment à la mer dimanche prochain?- Non, pas dimanche,je pars soit vendredi soir après le boulot ou au pire samedi matin jusqu’a dimanche soir- Tu veux pas m’emmener?- Oula, je sais pas (en fait je pense surtout à mon collègue)- Jean claude veut jamais y aller, il aime pas çaJe pense lui faire abandonner cette idée et lui dis- Mais tu sais moi je n’ai qu’une tente à 2 places, et en plus je vais sur une plage naturiste!- Et tu partirais quand alors? ça n’a pas l’air de la tracasser tant que ça- Je t’ai dis vendredi soir ou samedi matin au plus tard- Je te laisse mon numéro, tu m’appelles si tu y vas???Et me voilà à chercher stylo, papier dans le vide poches et à noter son tel, à lui promettre de l’appeler – Tu verras ce que tu décides mais moi j’y vais c’est sur- Ok, sur ce elle me fait la bise, un peu appuyée il me semble, mais bon……….Toute la semaine j’ai réfléchi à ce que je pourrais bien faire, d’un côté évidemment que j’aurais bien envie de passer un week end avec cette petite bombe et de l’autre c’est quand même la nana de mon pote……. dilemme!La semaine au boulot a été tendue, le JC fait la tronche et m’ignore la plupart du temps, je décide de crever l’abcès-Tu sais JC, je lui ai pas dis casino oyna oui et si ça t’emmerde elle reste là, moi ça me gène pas..- Non,non, embarque là si elle veut, moi de toute façon, je vais la jeter, elle me gonfle, avec elle il faut toujours faire comme ci,comme ça, comme elle veut, ça m’énerve! on discute encore un peu et 18h arrivent on quitte le boulot.Le vendredi matin, on reprend le taff, le JC est aujourd’hui tout guilleret, quand je m’approche de lui il me dit- Ca y est, c’est fait, je suis célib depuis hier soir….je prends l’air désolé (même si je ne le suis pas plus que ça) et compatis- Non, te fais pas de bile, il y a un moment que ça devait arriver, voilà c’est fait !!!!A midi, une fois à l’appart j’appelle la nana- Bon, je t’ai promis de t’appeler alors voilà je pars ce soir- Et tu m’emmènes???- C’est toi qui vois mais je t’ai dis j’ai qu’une tente et je vais au naturiste- Oui, je sais, tu passe vers quelle heure?- Je quitte le boulot à 4 heures, le temps de rentrer chez moi prendre la douche et me changer, plus la route, vers 5 heures et demi, six heures moins le quart….En fait je suis en bas de chez elle 3/4 d’heure après, elle m’a vu arriver et sort tout sourire, sac de voyage à la main, petite robe fleurie qui la dessine bien, elle grimpe dans la voiture, la robe remonte un peu,me laisse voir ses cuisses bien pleins sans que ça ait l’air de la gèner et c’est parti….Le voyage se passe tranquille, assez rapide,j’ai quelques fois eu le regard attiré par ses cuisses découvertes, 1h1/2 plus tard nous sommes au camping, le coffre ouvert je sors la tente, 20mn plus tard elle est installée et nous prenons le chemin des douches- Mais je croyais que c’était naturiste?- La plage oui, pas le camp, pour ça il faut aller au cap d’agdeOn est chacun dans notre douche, l’eau coule, elle crie- Je n’ai pas de savon!j’enfile mon caleçon et frappe à sa porte, elle ouvre,elle est bien évidemment à poil, nom de dieu, le morceau! instantanément ma queue durcitdevant mon air ahuri elle se marre- Bah quoi, demain tu vas bien me voir nue à la plage!non?J’ai ri aussi, mais je retourne vite à ma cabine qu’elle ne remarque pas trop ma queue aide dans le caleçonL’eau froide m’a bien calmé et c’est “normal” lol que je l attend 5 minutes avant de retourner à la tente…Le soir, je l’amène manger au resto du camping, elle s’est vêtue d’une légère robe blanche qui lui va à merveille, une fois de plus elle n’a pas de soutif, on voit bien ses gros seins nus se dessiner dessous, on voit même la tâche plus foncée des mamelons, depuis la douche slot oyna je suis en semi érection,et je me sens durcir encore quand ayant pris un peu de retard sur sa marche qu’elle n’a pas de culotte non plus, je vois plus que je ne devine la raie sombre qui sépare ses fesses, un oh de surprise ne peut m’echapper- C’est quoi ce oh- Tu n’as pas de culotte?- Ben non, je prend l’habitude pour la plage, ça te gène??- Pas vraiment, mais je ne te pensais pas aussi coquine!Au resto,ça n’a été que jeu de jambes et cie, j’ai eu tout le loisir de découvrir encore un peu plus ses cuisses et surtout sa petite chatte brune, peu cachée par une minuscule toison noire, je suis obligé de dire que la ma queue ne tient plus en place dans mon pantalon de lin, à la fin du repas petit tour sur la plage tout prêt de là, les pieds nus dans le sable elle a commencé à courir, à virevolter de ci, de là, la robe vole, me laisse voir presque tout son corps dans la pénombre, quel cul elle a!!!!!Nous rentrons enfin au campement, la tente à peine ouverte elle se jette sur le matelas, s’asseoit en tailleur et attrapant sa robe par le bas la fait passer par dessus sa tête, bon dieu elle est à poil maintenant et tape la main a plat sur le matelas m’invitant à la rejoindre,le pantalon suit la chemise dans un coin de la tente, le caleçon tendu je m’assieds juste à côté, elle s’allonge, écarte exagérément ses jambes- Bouffe moi la chatte,j ai trop envieje n’en demandais pas moins et je m’y mets, ma langue lèche le pourtour des lèvres, doucement ou plus vivement,passe dessous la fente à raz du petit trou,remonte sur le pubis, repasse dans l’aine, repart, elle essaie de m’att****r la tête pour coller ma bouche a sa fente, je résiste, son bassin monte et descend mimant déjà les geste de l’amour, je fais durer le plaisir, elle râle, elle rouspète- Viens,viensmais je continue à l’énerver, ma langue continue son ballet sans jamais toucher la fente, elle tremble de tous ses membres quand enfin je me décide à la lui mettre dans la fente, elle est trempée, son jus me coule sur la langue, j’enfonce ma langue plus profond, je remonte jusqu’au clito que j entoure avant de le mordiller; elle crie, elle se contracte, elle jouit, elle me coule sur la langue, dans la bouche, elle se calme, je m’allonge à côté d’elle, immédiatement sa main passe dans mon caleçon et s’empare de ma tige- Wahouuuu c’est gros, elle se redresse pour regarder, en profite pour faire glisser le tissu, je suis nu, la queue bandée à n’en plus pouvoir- Putain, c’est énorme, mais ça ne l’empêche pas d’y aller bouche première canlı casino siteleri et de refermer ses lèvres sur mon pieu et entamer une pipe de folie, elle suce bien cette jeunette, sa bouche monte et descend sur ma bite tandis que sa langue s’enroule ou caresse le gland, juste super bon,elle essaie a chaque descente d’en avaler un peu plus, alors je lui appuie sur la tête-Hummmph,hummph, elle toussote et y retourne je recommence et ne lâche pas, j’insiste,je force même et ses lèvres touche mon pubis, elle a avalé plus de 20 cms de bite, elle se relève en toussant- C’est pas évident, amis c’est bon et elle y retourne, mais j ai d’autres envies, je relève sa tête presqu’à regret et la met en position de levrette, à 4 pattes devant moi, les cuisses bien écartées, sa chatte brille dans le noir, je pointe mon gland sur sa fente et je m’enfonce d’un trait jusqu’à la garde, elle crie a réveiller tout le camping mais je suis bien au fond de sa chatte et je commence le va et vient sur toute la longueur de mon chibre, je suis obligé de mettre ma main sur sa bouche pour étouffer ses cris, par dessous je joue un peu avec son bouton, elle est mouille de plus en plus, ma queue glisse bien, je promène le pouce de mon autre main dans la fente pour bien le mouiller, le remonte et prend appui sur son oeillet- Nonnnn, trop tard je suis dans son cul et je commence a travailler son petit trou, de nouveau elle tremble et pourtant elle ne voulait pas, mais quelques secondes plus tard elle jouit encore,elle gicle sur ma queue, quand je sors d’elle sa coule sur le matelas, mais ce n est pas fini, j’ai bien travaillé son trou du cul avec mon pouce et maintenant c’est mon gland qui se pose sur son oeillet, je pensais qu’elle allait encore rouspéter, mais non elle n’a rien dit, elle s’est même écartée pour que ça rentre mieux, j’ai forcé un peu et je suis entré, doucement, cm par cm jusqu’à ce que mes boules touchent ses fesses et je suis resté comme ça un moment sans bouger “que mon cul s’habitue” qu’elle a dit, quand elle s’est sentie prête “vas y, défonce moi le cul comme tu m’as défoncé la chatte”, alors je me suis déchaîné sortant mon pieu en entier avant d’y retourner, mes couilles claquent ses fesses, elle mouille maintenant du cul autant que de la chatte, elle a la tête enfoncé dans le matelas pour amoindrir ses cris et quand je n’en peux plus je me cale bien au fond de son cul et je lui balance tout mon jus par saccades, de me sentir jouir ça la fait partir elle aussi……exténués et repus, on est allongés l’un contre l’autre; on se remet doucement- Ben dis donc sacrée baise…..on ne m’a jamais fait ça comme ça- Ca ne t’as pas plut?- Tu rigoles, c’était trop bon, elle s’est serrée contre moi, a pris ma queue dans sa main et on s’est endormi…..la suite du week end bientôt……,

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

ADD YOUR COMMENT

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kartal escort tuzla escort adapazarı escort adapazarı escort escort ankara seks hikayeleri izmir partner escort kartal escort izmir escort antep escort kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort sakarya escort ankara escort izmir escort ataköy escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort