Ondes sensuelles – 2

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Ondes sensuelles – 2Deuxième partie de cette série dans le monde de la radio. Avec la découverte d’un autre personnage…Anne se réveilla quelques heures plus tard, toujours aux cotés de son amant d’un soir. Sentant toujours la présence réconfortante d’Omar, elle se remémore l’enchaînement des événements de la veille, et comment son désir longtemps enfoui s’est concrétisé dans l’acte charnel… Anne laisse aussi divaguer son imagination et ses réflexions sur sa sexualité du moment. Cela faisait très longtemps que l’animatrice n’avait pas ressenti une telle complicité durant l’amour, la plupart de ses amants de ses derniers mois n’ayant pas apporté toute leur attention à son plaisir de femme. Avec Omar, elle avait ressenti une a****lité contrôlée, mais à l’écoute de son corps. Décidément, ce jeune homme était bien sous tous rapports !Omar dort encore sur le ventre, et le drap ne recouvrant que le haut de ses jambes, laissant voir ses fesses musclées et son dos bien bâti. Anne ne peut s’empêcher de passer un doigt sur le corps de son amant, soulignant les muscles de son dos, passant sur le creux des reins, effleurant les hanches et cherchant à atteindre la verge de son bel éphèbe. La douce caresse tire Omar de son demi-sommeil et lui fait tourner la tête vers son amante d’un soir. Sourires échangés, puis baisers pas si chastes sur la bouche, et voilà que nos deux amants sont a nouveaux collés l’un à l’autre, les draps s’enroulant autour de leurs corps nus…De l’autre coté de la ville, Claire s’éveille en nage, elle se redresse vivement suite à un rêve qui ressemblait un peu trop à la réalité. Omar, le beau réalisateur qu’elle côtoie chaque soir à la radio vient de l’embrasser à pleine bouche au moment de quitter les studios… là, sur le trottoir ! Ils s’apprêtent à partir main dans la main, mais une voix féminine interpelle Omar. Ils se retournent tous les deux, c’est Anne, l’animatrice de l’émission… Un voile noir s’abat…Claire est assise dans son lit, avec un sentiment mitigé entre désir et frustration. Les premiers rayons du soleil traversent les persiennes et illuminent la chambre de la jeune fille. Rentrée bien trop tard dans la nuit, Claire s’est écroulée, se contentant de se déshabiller très vite avant de tomber dans les bras de Morphée. Ce matin, elle ne porte que sa lingerie de la veille, un soutien gorge noir rehaussé de dentelle et un string assorti. Sa jupe, ses collants et son petit top traînent au pied du lit. L’abus d’alcool de la veille à sans doute renforcé les images oniriques et sensuelles, et Claire se trouve très excitée ce matin. Plus excitée que d’habitude, alors qu’elle entame son petit rituel en hommage à l’onanisme. La jeune fille se caresse seule dans son lit tous les jours au lever, et ce depuis ses premiers émois d’adolescente. Son installation pas très loin de sa ville natale, pour ses études, mais loin de la pression parentale, a encore renforcé cette douce habitude.Claire commence donc à se toucher la poitrine et le ventre. Une chaleur diffuse commence à monter en elle, et elle se sépare définitivement de ses sous-vêtements : le soutien-gorge d’abord, dévoilant ses petits seins blancs surmontés de ses petits tétons dressés et rouges comme des petites framboises. Une main empaume immédiatement un sein et deux doigts pincent doucement l’extrémité güvenilir bahis sensible. L’autre main de Claire plonge dans le string, le doigts passent sous la dentelle , cherchant le mont de Vénus. Son souffle s’accélère, Claire est toujours assise, mais le désir et le plaisir commencent à doucement la détendre. Dans un mouvement fluide et élégant, elle s’allonge sur ses draps et fait glisser le dernier morceau de dentelle le long de ses cuisses en levant ses fesses.Se ensuite mettant sur le coté, dans une position quasi fœtale, Claire entame une caresse sur son sexe, alternant va-et-vient sur son pubis et un léger doigtage de son intimité déjà humide. Son autre main n’est pas en reste et s’active entre sa petite poitrine et son ventre. Elle repense à Omar, l’imagine nu, son corps musculeux l’enserrant dans ses bras, la soulevant comme une plume, l’embrassant…Dans la solitude de sa chambre d’étudiante, le souffle court se métamorphose en petits gémissements alors que Claire s’allonge sur le dos, cuisses écartées. Deux doigts s’agitent dans sa petite chatte trempée, et de son autre main, la jeune fille caresse son clitoris.- Hummm… Ho oui…. Omar….Claire s’imagine au lit avec Omar, elle est à quatre pattes, c’est d’ailleurs l’une de ses positions préférées. Omar lui tient fermement les hanches en lui faisant l’amour avec force. La seule pensée de cette image de légère domination déclenche un premier orgasme chez elle, les doigts se figent dans son sexe tandis que son clitoris est toujours excité par la caresse. Le fantasme est toujours aussi puissant pour Claire qui imagine maintenant l’orgasme de son amant positionné derrière elle. Alors que son beau réalisateur éjacule en elle, et alors que la pression de la caresse sur son petit bouton d’amour est la plus forte, Claire explose dans deuxième orgasme, sans doute l’un des plus forts qu’elle ai expérimenté lors de ses masturbations…Repue du désir qui la brûlait, Claire reste quelques minutes les yeux mi-clos, finissant par se réveiller satisfaite et heureuse.A quelques minutes d’intervalle, c’est une drôle de sensation qui accompagne la jouissance d’Omar sur la poitrine d’Anne. Il vient d’entrevoir dans un flash de quelques secondes le joli visage de Claire, la standardiste. Anne ne remarque pas le trouble de son partenaire, jouissant elle aussi, les yeux clos, au contact des giclées de semence sur ses seins.- Quel réveil ma chérie… C’était incroyable !Les deux amants éclatent de rire comme des gamins. Anne att**** un klennex sur la table de nuit et essuie le sperme de sa poitrine. Une main s’attarde sur le bout de ses seins, renforçant son excitation. Omar passe sa main dans les cheveux de son amante et l’attire vers ses lèvres. Après un baiser passionné, ils s’allongent tous les deux, Omar se positionnant derrière Anne en petite cuillère, laissant glisser le bout de sa verge sur les fesses rebondies de la trentenaire.- Tu sais que j’adore cette façon de faire l’amour… Hoooo !Omar vient de réinvestir le puits d’amour de sa belle Anne, glissant sa verge a peine débandée et imprimant immédiatement un lent mais puissant va-et-vient. Agréablement surprise, Anne commence à gémir doucement, sentant la bite de son amant en elle. Les aller et retours la font décoller immédiatement, les parois de son sexe se resserrent autour du türkçe bahis gland épais. Omar ressent le plaisir de sa partenaire et lui caresse doucement la poitrine avec ses grandes mains.- Hummm… Oui, c’est bon Omar, continue comme ça….- Caresse-toi ma chérie, ça m’excite…Anne se masturbe en rythme de la pénétration, agaçant son clitoris avec deux doigts, et allant jusqu’à accompagner d’une caresse le chibre qui la transperce. La jouissance est proche pour Anne et elle le fait savoir en poussant quelques petits cris.- Oui ! Oui !Oui !…Omar continue à baiser sur un rythme continu, massant plus fermement les seins, et faisant claquer son pubis sur les fesses de sa partenaire… La jouissance sonore de Anne amplifie le désir de l’amant qui prévient sa partenaire.- Putain Anne, je vais bientôt jouir… Haaaa….- T’as pas de capote ! Ne viens pas en moi…. Hummm, mais je te sens si bien ! Ne viens pas pas en moi, je veux te boire mon chéri !!!!- Hummm…. j’aime ça…. Haaaa… Tu me veux en bouche ?- Ouiiiiii…. Au bord de la jouissance, Omar se retire. Il retarde son éjaculation en enserrant la base de son gland. En quelques secondes, il se retrouve au dessus du visage de sa partenaire. Anne lui caresse le bas-ventre, tandis qu’il se masturbe avec force au dessus de ses seins. Au moment ou Anne lui flatte les bourses encore lourdes de semence, Omar ne tient plus. Une première giclée de sperme atteint la joue, et Anne ouvre immédiatement la bouche pour accueillir trois autres décharges.- Hannnn… Hummmm…Omar vient de jouir dans un râle, pour la deuxième fois en quelques dizaines de minutes. Le visage apaisé d’Anne est encore marqué par la jouissance reçue, un peu de sperme s’échappe à la commissure de ses lèvres. Omar se penche sur le corps de sa partenaire, lui embrassant les seins et le ventre.La sonnerie d’un téléphone portable se fait entendre. Anne se relève, à l’écoute de la mélodie synthétique.- C’est le mien… Back to reality, my dear !Anne quitte le lit, nue, pour filer vers la salle de bain. Par la porte entre-ouverte, Omar peut continuer à observer la jolie animatrice entrer dans la cabine de douche : les fesses rebondies, le mont de venus seulement surmonté d’un petit buisson finement taillé en ticket de métro, un corps dédiés aux caresses, à ses caresses… Il se dit qu’il a beaucoup de chance.Quelques minutes plus tard, Anne ressort de la salle de bain, quasiment prête. – Tu ne restes pas pour le petit-déjeuner ?- Non, mon chéri. Le SMS était envoyé par notre boss… Il veut me voir à la station ce matin, ça avait l’air urgent…- OK Anne… On se retrouve ce soir ?- Avec plaisir !Un dernier baiser et Anne redescend les escaliers. La fraîcheur de la matinée la fait frissonner. Mais elle sent que ce frisson n’est pas seulement dû à la température… Décidément, ce jeune Omar est formidable !Au milieu de la matinée, Claire arrive dans les studios de Radio-Campus pour préparer la dernière semaine de « La matinale de 19h30 », un talk-show par et pour les étudiants de la fac. Une joyeuse équipe est déjà présente pour travailler dans une ambiance détendue et potache.Matthias est là. Il est le présentateur de l’émission et le rédacteur en chef. Le jeune homme est quasiment le plus âgé de toute la bande. En dernière année d’un cursus de journalisme, il se présente güvenilir bahis siteleri avec un charisme et une assurance qui pourraient être pris comme de l’arrogance. Mais Claire aime bien ce genre de garçon, assuré et fonceur. D’ailleurs, le coté ténébreux de Matthias lui convient parfaitement, et la jeune fille se verrait bien en couple avec l’aspirant journaliste…Mais Sophie est là. Sophie, c’est la copine de Matthias. Chevelure châtain, joli visage de petite bourgeoise, et les fringues qui vont avec… Fine silhouette, petits seins mais très joli cul selon Claire, qui se demande bien ce que Matthias peut lui trouver, à part son physique…Car Sophie est un peu hautaine, et pas très sympa ni très diplomate dans ses relations avec les autres chroniqueurs de l’émission. Elle a réussi à se mettre à dos la plupart de ses camarades, et a fait fuir les autres. Elle ne reste dans l’émission que par sa relation avec son rédac’chef de petit-ami.- … Bon ! Pour les dernières de la saison avant les vacances d’été, si on parlait des amours de vacances ? Ou des bons coups en vacances ? On va parler de cul, quoi…Hilarité générale, Matthias vient de poser sur la table un sujet qui intéressera autant les animateurs que leurs auditeurs. Tout le monde dans l’équipe a un avis sur la question : entre les garçons qui se vantent de leurs exploits à la plage l’année derniere et les filles qui réagissent dans une fausse honte tout en gloussant, le brouhaha dans la local de la radio s’amplifie. Matthias intervient pour clamer l’ardeur de ses chroniqueurs.- OK ! OK ! Qui se sent pour synthétiser tout ça et en faire une série de papiers écoutables ? Claire ?- Quoi ? Moi ?- Oui ! Toi !!! Tu bosses avec Anne W., l’animatrice de l’émission sexo pour les vieux en fin de soirée, non ?Claire pique un fard, elle est un peu mal a l’aise d’être ainsi désignée comme une quasi-spécialiste du sexe, alors qu’elle n’est que standardiste tous les sois à la radio. Mais elle aime les défis. Relevant la tête et toisant Matthias, elle annonce :- OK… Je vais le faire !- Bien ! Merci Claire…Le remerciement du rédacteur en chef est accompagné d’un petit sourire en coin. Matthias comprend que Claire n’est peut-être pas la jeune chroniqueuse un peu effacée tout au long de la saison. Il voulait depuis longtemps la pousser dans ses retranchements, et il a peut-être réussi à la déstabiliser. La petite conférence de rédaction se termine et la toute la bande se disperse. Claire est l’une des dernières à partir quand Matthias la retient. – Claire ? Ca va aller pour cette série de sujets pour la semaine ?- Oui oui… sans souci… Il faut que je rentre me documenter….Sur cette dernière phrase, Claire décida de rentrer dans le petit jeu de séduction de Matthias. Elle aussi voulait séduire, et être séduite. Elle s’approcha de Matthias pour lui faire deux bises sur les joues, mais au dernier moment, elle choisi de déposer un petit baiser sur les lèvres de son redac’chef. Dans un sourire, Claire laisse un Matthias médusé par cette situation, et passe la porte du local. Elle se retourne sur le pas de la porte et lance :- Considère que ce qu’il vient de se passer comme une première partie de mes recherches… Bisous !!!Ce que Claire n’a pas vu, c’est que Sophie a tout observé depuis une fenêtre de la salle, donnant sur la petite cour extérieure. Elle se doutait que son petit ami pouvait être volage, mais ce salaud n’a même pas tenté d’éviter le baiser de cette petite pimbêche de Claire. Sophie se jure qu’elle va bientôt prendre sa revanche…A suivre…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

ADD YOUR COMMENT

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kartal escort didim escort tuzla escort adapazarı escort adapazarı escort ankara escort escort ankara seks hikayeleri izmir partner escort kartal escort konyaaltı escort antep escort kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort adana escort